Page spéciale Réforme de la loi relative aux soins psychiatriques



Accueil
Ressources Directeur-des-Soins.com
Espace candidat



Les Sites à consulter

Ministère de la Santé
Le site de la Fédération française de psychiatrie
http://www.loipsy2011.sante.gouv.fr/
http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/
A voir sur cette page : Documents les plus récents  - Autres Documents sur la Loi du 5 juillet - Articles

Revue bibliographique Loi Psy 2011 - 10 octobre 2011
A l'occasion de la Journée mondiale de la Santé Mentale, Directeur-des-soins.com a mis en ligne un recueil d'articles parus sur Internet, du 2 août au 8 octobre 2011, en lien avec la nouvelle loi sur les soins psychiatriques.
Voir

Documents les plus récents sur la nouvelle loi
Autres documents officiels sur la psychiatrie
Décision n° 2011-202 QPC du 2 décembre 2011
Soins psychiatriques - Extraits :
Les articles L. 337, L. 338, L. 339 et L. 340 du code de la santé publique, dans leur rédaction antérieure à la loi n° 90-527 du 27 juin 1990 relative aux droits et à la protection des personnes hospitalisées en raison de troubles mentaux et à leurs conditions d'hospitalisation, sont contraires à la Constitution.
Voir

Foire aux questions – Réforme des soins psychiatriques (mise à jour 19 octobre 2011)
Voir

Décision n° 2011-185 QPC du 21 octobre 2011
Soins psychiatriques - Extraits :
L'article L. 3213-8 du code de la santé publique, dans sa rédaction antérieure à la loi n° 2011-803 du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge, est contraire à la Constitution.
Voir

Décision n° 2011-174 QPC du 6 octobre 2011
Soins psychiatriques - Extraits :
Article 1
A l'article L. 3213-2 du code de la santé publique, les mots : « ou, à défaut, par la notoriété publique » sont contraires à la Constitution.
Article 2
La déclaration d'inconstitutionnalité de l'article 1er prend effet à compter de la publication de la présente décision dans les conditions fixées au considérant 13.
Article 3
Le surplus de l'article L. 3213-2 et l'article L. 3213-3 du code de la santé publique sont conformes à la Constitution.
Voir

Protection des échanges documentaires, dans le cadre des mesures de soins sans consentement - 23 septembre 2011
Ministère de la Santé

Retrouvez de l'information, partagez vos expériences, vos questions sur le forum spécial Loi Psy 2011 du site Directeur-des-soins.com
Accéder au Forum

Dossier spécial du site Directeur-des-Soins.com - 19 août 2011
Réforme de la loi relative aux soins psychiatriques - Recueil des textes officiels (MAJ)

Packs (fichiers .zip)  télécharger (source : Loipsy2011.sante.gouv.fr) - Août 2011
Autres Documents
Déplacement de Marie-Anne Montchamp à Versailles et Fontenay-le-Fleury le lundi 10 octobre 2011
Ce déplacement prend sa place dans le cadre de l’élaboration du plan santé mentale par le ministère en charge de la santé et le ministère des solidarités et de la cohésion sociale, qui doit aboutir avant la fin de l’année 2011. Ce plan, qui devra répondre aux enjeux de l’organisation des soins, ambitionne également d’apporter une réponse en termes d’accompagnement social des personnes dont les troubles psychiques conduisent à un véritable handicap psychique au sens de la loi du 11 février 2005 et favoriser ainsi leur participation sociale.
Ministère de la Solidarité

Rapport de visite de l’unité pour malades difficiles de Sarreguemines (Moselle) - 7 octobre 2011
Cglpl.fr
Voir le rapport sur la Bibliothèque Virtuelle

Cartographie régionale de l’offre de soins en santé mentale
(À partir des rapports d’activité de psychiatrie 2008)

Le juge des libertés et de la détention - 11 juillet 2011
Portrait de David Peyron, juge des libertés et de la détention au tribunal de grande instance de Paris
Ministère de la Justice

Haute Autorité de Santé - 7 juillet 2011

Dangerosité psychiatrique : étude et évaluation des facteurs de risque de violence hétéro-agressive chez les personnes ayant des troubles schizophréniques ou des troubles de l’humeur
Communiqué de presse - Rapport d'orientation - Recommandations

Etablissements psychiatriques : mieux prévenir les violences - 3 juin 2011

Viepublique.fr

Inspection Générale des Affaires Sociales - Mai 2011

Analyse d’accidents en psychiatrie et propositions pour les éviter

Psychiatrie : vers une réforme des soins - 6 mai 2010
Vie-publique.fr

Le plan psychiatrie et santé mentale 2005-2008 - 13 juillet 2009
Ministère de la Santé


Psychiatrie : une situation préoccupante - 10 juin 2009

Vie-publique.fr

La psychiatrie en France : de la stigmatisation à la médecine de pointe - 8 avril 2009
Rapport MILON

Missions et organisation de la santé mentale et de la psychiatrie - Janvier 2009
Rapport COUTY

LOI no 90-527 du 27 juin 1990 relative aux droits et à la protection des personnes hospitalisées en raison de troubles mentaux et à leurs conditions d'hospitalisation
Version initiale - Fac-similé

Loi sur les aliénés n° 7443 du 30 juin 1838
ch-charcot56.fr


Haut de page
Articles sur la nouvelle loi Articles sur la psychiatrie
Revue bibliographique Loi Psy 2011 - 10 octobre 2011
A l'occasion de la Journée mondiale de la Santé Mentale, Directeur-des-soins.com a mis en ligne un recueil d'articles parus sur Internet, du 2 août au 8 octobre 2011, en lien avec la nouvelle loi sur les soins psychiatriques.
Voir

Gers. La justice s'empare de la santé mentale - 30 septembre 2011

« Je me sens bien monsieur le juge », estime un homme devant le juge des libertés et de la détention (JLD). « Vous êtes dans le déni de vos problèmes ! » rétorque aussitôt le JLD. Cette conversation qui ne manque pas de piquant a été rapportée par la République des Pyrénées cet été. Depuis le 1er août et l'entrée en vigueur de la législation sur l'hospitalisation sous contrainte en psychiatrie, les protestations se multiplient du côté des spécialistes de la santé et autres magistrats quant aux difficultés de mises en application de la loi.
Ladepeche.fr

Soins psychiatriques sous contrôle du juge
- 23 septembre 2011
Dès lors que l'on prive quelqu'un de sa liberté, même si le corps médical le préconise pour des raisons de santé ou de sécurité, il est normal que le patient puisse être entendu.
Notamment quand celui-ci n'est pas d'accord. C'est le principe des Droits de l'homme. Depuis le 1er  août, l'hospitalisation contrainte est dorénavant sous contrôle du juge.
René Seynave, juge des libertés et de la détention (JLD) au tribunal de grande instance à Béthune, a travaillé, en amont, à la mise en place pratique de la réforme. Pour mieux comprendre ce qui change, une mise au point s'impose sur le fonctionnement de l'hospitalisation contrainte.
Lavenirdelartois.fr

Grand rassemblement le samedi 3 décembre 2011 à la Maison de l’Arbre – la Parole Errante à Montreuil - 19 septembre 2011
Derrière le juge des libertés, n'oublions pas les soins sans consentement en ambulatoire…
Depuis le 1er août 2011, la loi réformant les « soins » psychiatriques sans consentement s'applique. Dès sa fondation en décembre 2008, le collectif des 39 a combattu les dérives sécuritaires qu'entérine la loi actuelle.
Collectif des 39

La psychiatrie publique dans les zones urbaines sensibles : contextes, enjeux et moyens - 18 septembre 2011
Le colloque sur la psychiatrie publique dans les zones urbaines sensibles se tiendra à Grenoble le 21 septembre 2011 de 9h à 17h.
Sur fond de dépression économique et de processus de privatisation de l’offre de soins en France, la psychiatrie publique illustre les difficultés auxquelles sont actuellement confrontées les politiques publiques.
Ces difficultés se cumulent avec le caractère toujours stigmatisant de la maladie mentale. La prise en charge des populations les plus vulnérables telles, entre-autres, que les personnes résidant dans les Zones Urbaines Sensibles représente un enjeu particulier.
Collectif des 39

Psychiatrie - Les soins sans consentement, une pratique difficile - 19 septembre 2011

Les principales difficultés sont dues au nombre plus important de certificats médicaux à produire et à l'organisation des audiences des patients devant le juge des libertés et de la détention (JLD), deux novations de la loi du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge.
Les syndicats et organisations de psychiatres et de directeurs hospitaliers ont été reçus en fin de semaine par le cabinet du ministre de la santé pour faire un premier point sur l'application de la loi
Infirmiers.com

Soins psychiatriques : entrée en vigueur douloureuse de la nouvelle loi - 12 septembre 2011

(NDW : Ile de la Réunion)
Le transport des patients des unités psychiatriques locales vers les tribunaux locaux est loin d’être un acte anodin. “Compte tenu de l’état de santé de certaines personnes, cela peut constituer des problèmes”, précise François Thévenot, président de l’Union syndicale des magistrats
Clicanoo.re

Soins sans consentement : le fol été des soignants de psychiatrie - 8 septembre 2011
Pour les juilletistes comme pour les aoûtiens, la réforme des soins sans consentement n’est pas passée inaperçue parmi les professionnels des établissements de santé spécialisés en psychiatrie. Avant le 1er août – date de l’entrée en vigueur de la loi –, c’est l’anticipation des changements à venir qui a mobilisé les équipes à coup de réunions d’information et de coordination tous azimuts. Après, il a fallu, bon an mal an, passer aux travaux pratiques.
Espaceinfirmier.com


La fin de la propriété de soi - 7 septembre 2011
La dernière loi psychiatrique française, le rapport de l’Assemblée nationale sur la prostitution, tout comme le développement des suicides dans l’entreprise, dévoilent l’existence d’un pouvoir maternant avec lequel les individus entretiennent une relation fusionnelle. Nous ne sommes plus dans un société de surveillance. Il ne s’agit plus de contrôler et de modeler les corps, afin de les rendre aptes à la machine économique, mais de s’attaquer à leur être même en fixant les modalités de jouissance des individus.
Mondialisation.ca


Soins psychiatriques : une loi délirante - 30 août 2011
"Sécuritaire", "antithérapeutique", la loi du 5 juillet sur les soins psychiatriques est loin de faire l'unanimité. Hôpitaux, centres d'accueil alternatifs : qu'en pensent les professionnels ?
Telerama.fr

Soins psychiatriques : la réforme vise à renforcer les droits des malades, préserver leur sécurité et celles des tiers - 26 août 2011
Dans un récent communiqué du gouvernement, le Premier ministre indique que « la loi relative aux soins psychiatriques est entrée en vigueur le 1er août 2011 ». Au programme : dispositif d'hospitalisation simplifié, évolutions des soins, meilleur encadrement des sorties d'établissements... Cette réforme vise à renforcer les droits des malades tout en préservant leur sécurité et celle des tiers ».
Senioractu.com

Des psychiatres entrent en résistance contre les soins sans consentement - 24 août 2011
Tandis que la loi réformant l’hospitalisation d’office est entrée en vigueur le 1er août, des psychiatres et défenseurs des droits de l’homme appellent la profession à une « résistance éthique » contre ce texte jugé liberticide.
Lequotidiendumedecin.fr

Psychiatrie – 1er Aout 2011 : une nouvelle législation pour les soins sous contrainte - 25 août 2011

Depuis le 1er août dernier, la loi n° 2011-803 du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge est en vigueur. Elle vient en lieu et place de la précédente en date du 27 juin 1990. Infirmier en psychiatrie au CHS d'Uzès, dans le Gard, Benjamin Julian nous la détaille.
Infirmiers.com

Les magistrats se déplacent à l'hôpital - 22 août 2011
Les hospitalisations à la demande d'un tiers ou du préfet doivent désormais être validées par le juge. Le tribunal de Moulins a choisi d'organiser les audiences à l'hôpital.
Lamontagne.fr

Cahors. Une salle d'audience à l'hôpital psychiatrique - 22 août 2011
Le maintien ou non d'unpatient en hôpital psychiatrique peut, se décider lors d'une audience tenue à l'intérieur de l'établissement . L'institut Camille Miret à Leyme a aménagé une salle spécifique pour ces audiences.
Ladepeche.fr

Réforme de la psychiatrie en France: Ce qui va changer, ce qu’il faut savoir
- 22 août 2011
Au creux des vacances d'été, la loi réformant la psychiatrie française a vu le jour. ActuSoins décrypte pour vous les principales modifications apportées par ce texte majeur, qui concerne quelque 70 000 patients par an.
Actusoins.com

En selle contre les abus psychiatriques
- 19 août 2011
650 km parcourus à la force des mollets pour dénoncer la nouvelle loi sur les soins psychiatriques entrée en vigueur le 1er août. Les membres de la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme sont partis lundi 8 de Paris et arrivés samedi 13 à Strasbourg. Ils ont fait étape à Metz .
Lasemaine.fr

Un juge au centre psychothérapique de Bélair chaque lundi
- 18 août 2011
(Ardennes). Depuis le 1er août, un juge des libertés et de la détention assure le contrôle des hospitalisations « sans consentement » et se prononce sur leur nécessité ou non.
Lunion.presse.fr

Soins psychiatriques : La réforme impossible ? - 09 août 2011
Un texte liberticide ? Alors que la polémique fait toujours rage au sein de la profession, la nouvelle loi sur les soins psychiatriques est entrée en vigueur lundi 1er août 2011, concernant potentiellement 10.000 personnes en Côte-d'Or. Au-delà des conflits idéologiques, son application semble déjà poser problème au CHS La Chartreuse de Dijon en raison d'une hausse de la charge de travail pour les personnels soignants, non suivie d'un renfort d'effectifs... Mise au point avec Francis Jan, délégué régional de l'Union nationale des familles ou amis de personnes malades psychiques (Unafam), Alexander Grimaud, directeur de cabinet de la préfète de Bourgogne et Pierre D.*, membre du personnel soignant au CHS La Chartreuse de Dijon...
Dijonscope.com

La nouvelle loi sur la psychiatrie suscite déjà de vives tensions - 2 août 2011
Entrée en vigueur le 1er  août, la nouvelle loi sur les soins psychiatriques impose le contrôle systématique, par un juge, des hospitalisations sous contrainte.
Lacroix.com

La psychiatrie vers la schizophrénie ? - 22 juillet 2011

Pour les praticiens de l'hôpital psychiatrique Sainte-Marie, la réforme de l'hospitalisation sous contrainte porte les stigmates du climat sécuritaire.
Lamontagne.fr

Délirante loi sur les soins sans consentement - 11 juillet 2011

Par les docteurs Daniel Zagury et Gilles Vidon Psychiatres des hôpitaux
  Nous l’avons suffisamment répété, la loi sur les soins sans consentement en psychiatrie, qui vient d’être votée par le Parlement, est rigoureusement inapplicable en l’état. La plus grande difficulté concerne le rôle du juge des libertés et de la détention : il doit voir tous les patients dans les dix jours de leur admission pour s’assurer du bien-fondé et de la légalité des hospitalisations sans consentement (70 000 à 80 000 hospitalisations par an). Les assemblées ont laissé ouvertes trois possibilités : l’audience au tribunal, l’audience par visioconférence et l’audience à l’hôpital dans une salle dédiée.
Liberation.fr

Loi du 5 juillet 2011 : les décrets en préparation - 11 juillet 2011

Deux décrets publiés simultanément  mi-juillet
– Décret sur les droits :
• contenu du programme de soins,
• désignation et fonctionnement du collège
• fonctionnement des UMD, durée de séjour en UMD prise en compte pour les dispositions spécifiques
– Décret procédure judiciaire :
• Procédure en cas de recours facultatif
• Procédure pour le contrôle systématique à j+15 et j+6mois
Un  décret à l’automne :
– Décret sur la convention suivi réinsertion
• forme de la demande du tiers,
• Commission Départementale de Soins Psychiatriques
Planpsy2011.wordpress.com

Soins sans consentement en psychiatrie: un dispositif de réponse aux urgences à prévoir dans chaque région - 7 juillet 2011
Sfmu.fr


Publication au Journal officiel de la loi sur les soins sans consentement en psychiatrie - 6 juillet 2011
Hopital.fr

Nouvelle loi "Soins psychiatriques" : Les formations dans les établissements ont démarré
- 6 juillet 2011
Alors que ce mercredi 6 juillet la loi "Soins Psychiatriques", qui a été adoptée le 22 juin dernier, était présentée par la secrétaire d'État chargée de la santé, Nora Berra, aux principaux responsables du milieu de la Santé, Maître Anne-Marie Régnoux annonçait la mise en place d'un manuel de procédures et de schémas à l'intention des psychiatres et des directeurs d'établissement.
Judisconseil.com

Loi 2011-803 : soins psychiatriques - 6 juillet 2011

Blog d'Olivier SIGMAN, juriste en santé


Psychiatrie - Le nouveau cadre des soins sans consentement - 6 juillet 2011

La loi sur les soins sans consentement en psychiatrie, publiée au Journal officiel du 6 juillet 2011, crée un nouveau cadre, avec une période d'observation de 72 heures avant une hospitalisation ou un suivi ambulatoire sans consentement. Les nouvelles dispositions entrent en vigueur lundi 1er août.
Infirmiers.com

Loi relative aux soins psychiatriques : interview d’un juge de libertés sur lextimes.fr - 5 juillet 2011
Lextimes.fr

S
oins psychiatriques - 4 juillet 2011
Entretien avec Pierre-François Godet, chef de service, responsable d’un secteur de psychiatrie générale au CH Le Vinatier à Lyon-Bron:
Lextimes.fr

Projets de Décrets d’application de la loi relative à la contrainte aux « soins » psychiatriques - 4 juillet 2011
Psychiatrie.crpa.asso.fr


Psychiatrie - Une partie de la procédure d'hospitalisation d'office déclarée inconstitutionnelle... - 14 juin 2011

Le Conseil constitutionnel a déclaré le 9 juin dernier inconstitutionnelle une partie de la procédure de placement et de maintien en hospitalisation d'office (HO), dans une décision similaire à celle rendue le 26 novembre 2010 sur l'hospitalisation à la demande d'un tiers (HDT), donnant au gouvernement jusqu'au 1er août 2011 pour modifier le code de la santé publique (CSP).
Infirmiers.com - La décision du Conseil Constitutionnel

La psychiatrie ne doit pas être l'otage du tournant sécuritaire - 14 juin 2011
Ont-ils compris, nos parlementaires, que le projet de loi sur les soins sans consentement, adopté à l'Assemblée nationale en deuxième lecture, n'apportera aucune solution à l'alarme que l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) en service commandé vient de déclencher par son rapport sur les accidents graves en psychiatrie ? (Les inspecteurs, qui ont enquêté sur une vingtaine d'homicides survenus dans les hôpitaux ces cinq dernières années, et sur des agressions dont ont été victimes des malades et des soignants, dénoncent "des
 rapport, due en partie à l'empressement à démontrer, en plein débat parlementaire sur un projet de loi controversé, l'insécurité en psychiatrie. Au nom de l'ouverture de la psychiatrie à la santé mentale, on s'habituerait presque à ce que chacun se sente compétent pour asséner ses jugements sur le contenu des soins, mais on est en droit d'attendre plus de rigueur de cette haute instance chargée d'éclairer la décision publique avant de diffuser des conclusions tranchées.
Lemonde.fr

Psychiatrie : les députés ont voté la réforme de l'hospitalisation sans consentement - 26 mai 2011
Le 23 mai dernier, les députés ont voté la réforme de l'hospitalisation à la demande d'un tiers (HDT) et de l'hospitalisation d'office (HO) dans le projet de loi relatif aux droits et à la protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge.
Infirmiers.com

Encore trop de lits dans les hôpitaux psychiatriques - 12 décembre 2011
(NDW : Belgique)
L'offre de lits dans les hôpitaux psychiatriques a baissé de 37% en 25 ans en Belgique, selon le Mouvement pour une Psychiatrie Démocratique dans le Milieu de Vie (MPDMV).
Cependant, notre pays figure toujours en tête de liste du palmarès européen du plus grand nombre de lits en hôpitaux psychiatriques, avec plus de 150 lits par 100.000 habitants, rapportent lundi les journaux de "L'Avenir".
L'idée d'une ouverture vers un autre mode de prise en charge est au coeur de la réforme 107 adoptée cet automne, qui vise notamment à laisser les patients tant que possible dans leur milieu de vie. L'un des points importants de cette réforme est la création d'équipes mobiles d'intervention, qui disposeront de lits de crise. En Belgique, un quart de la population est confronté à une problématique de santé mentale.
7sur7.be

Psychiatrie : l'hôpital de jour, une alternative à l'hôpital tout court
- 10 décembre 2011
Si 2012 sera assurément l'année de l'hôpital, avec l'ouverture du nouvel établissement au Virval,le personnel hospitalier a eu un avant goût de l'inauguration, jeudi soir, avec la découverte de l'hôpital de jour de la psychiatrie.
Lavoixdunord.fr

Psychiatrie : des malades font partie de l'équipe soignante
- 9 décembre 2011
L'Agence régionale de Santé met en place des "médiateurs" dès janvier
"Cette histoire me paraît complètement folle !", lançait abasourdi et scandalisé hier Pierre Tribouillard (FO Santé). L'Agence régionale de Santé ne nous a pas prévenus, même au plan national ! Et s'il suffisait d'être malade pour pouvoir soigner, ça se saurait". L'annonce hier par l'Agence régionale de santé (ARS) de la nouvelle expérimentation auprès des personnes souffrant de maladies mentales avec l'apparition d'un médiateur en santé mentale, lui-même patient, a provoqué la stupeur des représentations syndicales. Qui n'étaient au courant de rien. De quelques rumeurs tout au plus.
laprovence.com

Des soins en continu, loin de la rue
- 9 décembre 2011
A Lille, un dispositif pilote reloge des sans-abri atteints de troubles psychiques.
Mi-octobre, André, 45 ans, dormait encore sous une tente, à Lille. Atteint de troubles psychiatriques sévères, il vit aujourd’hui dans un studio de 25 m². «Il peut fermer les yeux sans avoir peur qu’on lui vole ses affaires», constate Boumédienne, infirmier. Avec ses coéquipiers, Stéphane, éducateur spécialisé, et Emma, psychiatre, Boumédienne fait partie de l’équipe d’intervention du programme «Un chez soi d’abord», porté par les établissements publics de santé mentale (EPSM) de Lille
Liberation.fr (abonnés)

Le tribunal administratif donne raison au Dr Paresys, de l'EPSM des Flandres
- 8 décembre 2011
C'est un long feuilleton, qui a fait couler beaucoup d'encre au fil de ses péripéties. En juillet 2009, le Dr Pierre Paresys entrait en conflit avec l'Agence régionale d'hospitalisation (ARH, devenue depuis Agence régionale de santé, ou ARS) car il n'était pas reconduit dans ses fonctions de chef de service de psychiatrie de Gravelines - Grande-Synthe, qu'il occupait depuis 1994 et dans lesquelles il avait déjà été renouvelé deux fois.
Cette décision avait été prise malgré un avis favorable de la commission médicale d'établissement de l'EPSM des Flandres. En revanche, le conseil exécutif (six médecins plus six administratifs et le directeur, dont la voix est prépondérante) de l'EPSM n'y était pas favorable. En toile de fond, il y avait les critiques contre la loi Bachelot qui, depuis, a bouleversé la donne. Aujourd'hui, notamment, les postes de chefs de services de secteurs de psychiatrie n'existent plus. Ils ont été remplacés par des chefs de pôles, nommés par les directeurs.
Lavoixdunord.fr

Les conditions de vie des détenus se dégradent en France - 7 décembre 2011
Le constat est sévère. Et déjà ancien. L'état psychiatrique et psychologique des détenus s'aggrave et les réponses apportées ne sont pas toujours à la hauteur. Selon une étude épidémiologique de 2006 diligentée par les ministères de la santé et de la justice, 21,4% des hommes incarcérés en France métropolitaine seraient atteints de troubles psychotiques, dont 7,3% de schizophrénie et 7% de paranoïa. Huit détenus sur dix présentaient alors "au moins un trouble psychiatrique, la grande majorité cumulant plusieurs troubles", avec en tête la dépression (40%) et l'anxiété généralisée (33%). En 2009, des commissions parlementaires de l'Assemblée nationale et du Sénat affirmaient qu'en prison "le taux de pathologie est vingt fois supérieur à celui de la population générale". 
Lexpress.fr

Une semaine sur une civière - 2 décembre 2011
(NDW : Canada)
Un patient de 45 ans a passé huit jours sur une civière à l’urgence, dont trois dans le corridor, faute de lits disponibles en psychiatrie à Saint-Eustache et Saint-Jérôme.
« C’est épouvantable, je ne joue pas à la princesse, dénonce Richard Labbé. Il me semble que je mérite une chambre. »
Cinq mois après la publication d’un rapport accablant sur la piètre qualité des soins en santé mentale à Saint-Jérôme, la situation semble encore chaotique.
Richard Labbé a d’abord été admis à l’hôpital de Saint-Eustache, mercredi soir dernier, pour une dépression majeure. Il avait des idées noires et s’est même fait des lacérations aux bras.
Le psychiatre, qui l’a évalué, a demandé son transfert à Saint-Jérôme, au département de santé mentale. Faute de place, il a dû patienter, jusqu’à lundi, sur une civière à l’urgence.
Ce jour-là, en après-midi, l’homme de 45 ans a finalement été transféré. Toutefois, la pénurie de lits l’a encore contraint à attendre sur une civière. Jusqu’à hier, l’homme vivait carrément dans le corridor de l’urgence. En fin d’après-midi, il a finalement été envoyé vers une salle plus isolée, toujours à l’urgence.
Canoe.ca

Un hôpital de jour flambant neuf à Ménimur
- 1er décembre 2011
Ce centre a ouvert fin septembre. Il a été inauguré hier matin. Il s'étend sur 310 m2, de plain-pied. Il est ainsi aisément accessible aux personnes à mobilité réduite. Outre l'espace dédié aux consultations et aux soins « très individualisés », on y trouve divers ateliers thérapeutiques : relaxation, musicothérapie, chant, mémorisation, peinture, luminothérapie contre la dépression saisonnière, cuisine, soins d'hygiène...
An Avel dispose de 34 places. Il est le fruit du transfert et du regroupement de deux hôpitaux de jour. Il reçoit des hommes et des femmes de 18 à 60 ans, souffrant de pathologies ne nécessitant plus ou pas d'hospitalisation complète. Les procédures d'admission, à la journée ou à la demi-journée, y sont simplifiées afin d'accueillir les patients rapidement.
Pour animer An Avel de 8 h 45 à 18 h du lundi au vendredi, 14 agents se relaient, dont un psychiatre, huit infirmiers, un psychologue, une assistante sociale, ou encore un psychomotricien. En 2012, ce personnel devrait recevoir quelque 150 patients.
Ouestfrance.fr

Projet de loi : silence complet sur la santé mentale - 1er décembre 2011
OTTAWA - Le gouvernement conservateur refuse d'inclure la moindre exception pour les Canadiens souffrant de maladie mentale dans son projet de loi omnibus sur la criminalité.
Parmi les dizaines d'amendements du projet de loi proposés par l'opposition figurait une recommandation demandant à ce que les juges tiennent compte de la maladie mentale de l'accusé avant d'appliquer les nouvelles sentences minimales obligatoires.
Branchez-vous.com

La réplique › santé - La maladie mentale qui fait peur - 1er décembre 2011
(NDW : Canada)
Le déclencheur ›
Une affiche conçue et diffusée par la Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPAMM) et dont le message dit: «Sa maladie mentale va me rendre fou.»
Ledevoir.com

Psychiatrie : Comment reconnaître un malade dangereux?
- 30 novembre 2011
(Note du Webmaster : je soumets le sujet de cet article à votre réflexion, il ne s'agit pas d'indiquer une quelconque position de la part du site directeur-des-soins.com)
Affaire Agnès au Chambon-sur-Lignon, affaire Breivik dans l'ïle d'Utoya... Comment reconnaître un malade psychiatrique dangereux? Quels sont les signes En France, seules 3 à 5% des violences contre les personnes et les biens seraient imputables à des malades. Cependant il existe des facteurs de risques qui peuvent faire basculer. Le point avec le Pr Jean-Louis Senon, psychiatre au CHU de Poitiers, professeur en psychiatrie, criminelle et medico légale.
Sante.planet.fr


La bible américaine de la santé mentale
- 30 novembre 2011
En 2013, l’Association américaine de psychiatrie (American Psychiatric Association, APA) doit faire paraître la cinquième version de son répertoire des maladies mentales, connu sous le nom de DSM (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders). Une version préparatoire se trouve déjà en ligne pour discussion.
Monde-diplomatique.fr

Le Pacco trouve sa place - 30 novembre 2011
Le pôle d'accueil et de consultations des Coteaux a inauguré lundi ses nouveaux locaux, 6 rue Pierre-Loti. Il reçoit les personnes en difficulté psychique et sociale et intervient lors des situations de crise dans le quartier.
Dna.fr

L'Hôpital Arrazi crée une structure de thérapie occasionnelle
- 28 novembre 2011
(NDW : Maroc)
Objectif : aider les patients à mieux accepter leur thérapie classique
L'hôpital Arrazi de Salé vient d'innover en créant une structure moderne dédiée aux «thérapeutiques occasionnelles» pour les malades mentaux. Cet établissement spécialisé dans la santé mentale et la toxicomanie du centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Sina, adopte de plus en plus de méthodes modernes ayant fait leurs preuves en Europe et aux Etats Unis pour accompagner le traitement thérapeutique prescrit aux malades mentaux devant séjourner pour une longue durée au sein de l'hôpital. Inaugurée récemment, cette structure révolutionnaire qui représente d'ailleurs la première initiative en son genre au niveau national selon les propos du docteur Cherkaoui chargé de communication à l'hôpital CHU propose des nouvelles techniques thérapeutiques qui reposent notamment sur la pratique du sport et la peinture comme «thérapie occasionnelle» visant à créer un environnement propice pour les malades afin qu'ils puissent adhérer au traitement et par conséquent augmenter leur chance de guérison.
Lematin.ma

La douleur a son langage - 28 novembre 2011
« Les malades souffrant de pathologie mentale ont une espérance de vie inférieure à la population non atteinte. Parce que les patients relevant de la psychiatrie et notamment les schizophrènes n'expriment pas la douleur comme les autres. » Ainsi, les équipes soignantes peuvent passer à côté de graves pathologies telles que le diabète, les maladies cardio-vasculaires ou encore l'hypertension artérielle.
Sudouest.fr

Psychiatrie : quelle vie après une hospitalisation ? Un Palois témoigne -
28 novembre 2011
La réinsertion dans la société après avoir été hospitalisé en psychiatrie est pour certains un parcours semé d'embûches. Exemple d'un jeune Palois qui a passé plus d'un an au CHP.
«J'ai souvent pensé au suicide, mais les médecins et les infirmiers m'ont aidé à revenir dans le réel. » Admis à 17 ans au Centre hospitalier des Pyrénées (CHP), Nicolas (1) en a aujourd'hui 22 et vit en appartement associatif.
Larepubliquedespyrenees.fr

Thuir : "L'éthique au coeur des préoccupations de soin"
- 27 novembre 2011
Le Centre hospitalier de Thuir a créé, en partenariat avec les autres établissements de santé mentale des P.-O. (clinique Dupré à Théza et clinique Sensevia à Osséja), un comité d'éthique interdépartemental. Il associe, en outre, des personnalités qualifiées du barreau de Perpignan, de l'Institut de formation en soins infirmiers, de l'université de Perpignan et des représentants des usagers et des familles.
Ce comité a organisé une journée de réflexion sur l'"Éthique dans le quotidien des soins".
Lindependant.fr

Journées Cinéma et Psychiatrie du Vinatier : tous fous de cinéma !
- 25 novembre 2011
Les 28 et 29 novembre prochains, auront lieu les 1ères journées Cinéma et Psychiatrie du Vinatier, en partenariat avec le Festival International Cine-Vidéo-Psy de Lorquin et l'Institut Lumière. Des journées réservées aux professionnels avec en point d'orgue, le 29 novembre, la projection publique à l'Institut Lumière de Spider de David Cronenberg. Un chef d'oeuvre sur la question de la schizophrénie qui sera suivi d'un débat. L'occasion de revenir avec deux des initiateurs de l'événement, les psychiatres Jean-Pierre Salvarelli et Nicolas Janaud, sur les ponts qui unissent cinéma, psychiatrie et psychanalyse.
Lyoncapitale.fr

Le juge, l'avocat, le psychiatre... et le patient - 24 novembre 2011
Avocat à La Rochelle, Dominique Jourdain a été désigné pour assurer le service des «gardes à vue psychiatriques». Il s'oppose vivement à la poursuite d'une « expérience » qu'il juge « calamiteuse » et partage avec nous son argument
Infirmiers.com

Vers un hôpital de jour pour les soins psychiatriques des enfants - 23 novembre 2011

Le Parlement jurassien se soucie des enfants qui ont besoin de soins psychiatriques. Il a donné suite, mercredi, à une motion du député PCSI Pierre-Olivier Cattin. Le texte engage le Gouvernement à mettre sur pied un vrai hôpital de jour pour les soins psychiatriques des enfants. Aujourd’hui, différents bâtiments abritent ces activités à Porrentruy. Mais l’éclatement des sites et des difficultés liées à la configuration des locaux ont poussé Pierre-Olivier Cattin à intervenir. Il faut dire que la problématique est connue depuis de nombreuses années déjà, mais le projet a été écarté des priorités du dernier plan financier. Une erreur selon le député bruntrutain, suivi par une large majorité de ses collègues.
Rfj.ch

Des troubles en ligne. Les recompositions des enjeux de « santé mentale » sur internet - 16 novembre 2011
La revue RESET lance son deuxième appel à contribution, qui porte sur les questions de « santé mentale ». Il s'agit d'explorer les recompositions que le développement d’internet implique dans ce domaine : la fréquentation d’espaces en ligne change-t-elle la façon dont les individus se voient étiqueter, ou s’étiquètent eux-mêmes, comme « normaux » ou « anormaux », « malades » ou « en bonne santé mentale », atteints ou pas par telle ou telle pathologie, par tel ou tel handicap ? Comment les professionnels de la santé s’approprient-ils Internet ? Comment les patients l’utilisent-il ? Comment se forgent des causes collectives autour de personnes partageant les mêmes interrogations ou les mêmes troubles ? Internet aggrave-t-il les processus d’enfermement dans un rôle social de « malade » ? Quelles sont les modalités de la gestion des rôles sociaux parmi les individus souffrant de troubles ?
Calenda.revues.org

ORPEA : dynamique soutenue de développements : + 3 014 lits depuis mars 2011 - 15 novembre 2011
Depuis mars 2011, ORPEA a activement poursuivi sa stratégie de développement sélectif avec des acquisitions et des autorisations correspondant à 3 014 nouveaux lits.
Ces développements ont été réalisés dans un environnement marqué par un grand nombre d'opportunités et des conditions d'acquisition particulièrement favorables.
Ces 3 014 lits, correspondant à une trentaine de nouveaux établissements età des extensions d'établissements existants, se répartissent comme suit :
  • 2 028 lits ouverts ;
  • 539 lits à restructurer ;
  • 447 lits à construire.
En France, les 1 576 nouveaux lits concernent tous les segments du secteur de la Dépendance (EHPAD, Cliniques de Soins de Suite et Cliniques psychiatriques). Ces développements ont été réalisés:
  • •majoritairement par des acquisitions, qui respectent parfaitement les critères historiques du Groupe : localisations stratégiques et complémentaires avec le réseau actuel, conjuguées à un important potentiel de croissance et de profitabilité à moyen terme ;
  • •et par quelques nouvelles autorisations, dont principalement la création d'un EHPAD de 90 lits, situé avenue Mozart dans le 16ème arrondissement de Paris, qui devrait ouvrir fin 2013.
A l'international, le Groupe a également poursuivi sa politique d'expansion dans ses pays d'implantations.
Bourse.lci.fr

Psychiatrie : Sevrey dans un état critique - 12 novembre 2011

C’est à la limite de l’indigence. » Les mots du directeur du Centre hospitalier spécialisé (CHS) de Sevrey sont forts et pourtant pesés. Parmi les 60 bâtiments de l’hôpital psychiatrique, plusieurs unités n’ont bénéficié d’aucune réhabilitation depuis leur construction en 1970. Et portent le poids des années sur chaque façade, chaque plafond, chaque huisserie.
« Nous sommes aujourd’hui dans un état critique, poursuit Philippe Collange. Non seulement le bâti est vétuste mais les conditions d’accueil des patients ne correspondent plus du tout aux normes. En psychiatrie, le lieu de vie et de soins est un élément qui compte dans la qualité de la prise en charge ». Seul un tiers des 350 lits sont en chambre individuelle. Dans les deux bâtiments les plus décrépis (lire ci-contre), certains patients vivent dans des dortoirs à quatre, ce qui contraint les personnels à une surveillance constante. Les douches et les sanitaires sont communs. Dans la plupart des pavillons, la surface de vie par patient est inférieure à 28 m² — aujourd’hui, on ne construit pas à moins de 50 m².
Lejsl.com

Albi : soins appropriés pour malades difficiles - 13 novembre 2011

C'est la septième unité de ce type en France. Elle est unique en Midi-Pyrénées, la plus proche se trouvant à Bordeaux. Les patients, uniquement des hommes, ne seront pas amenés à rester au sein de la structure; ils y passeront un séjour dont la moyenne atteint aujourd'hui deux ans. L'ouverture sera très progressive, précise l'hôpital. "A partir du 21 novembre, deux patients seront accueillis par semaine", jusqu'à occupation de 20 lits dans une première phase. 56 professionnels formés spécifiquement encadreront ces 20 patients : infirmiers spécialisés, médecins, aide-soignants... A pleine capacité et en année pleine, l'UMD remplira 40 lits en deux unités. Le recrutement et l'ouverture de la seconde unité de l'UMD est envisagée courant 2012.
Midi-pyrenees.france3.fr

Un nouveau centre de psychiatrie au Centre hospitalier Duchenne
- 10 novembre 2011
En service depuis mi-octobre, le nouveau centre de psychiatrie a été inauguré le 3 novembre.
Le directeur général de l’Agence régionale de la santé, Daniel Lenoir, et le député-maire de Boulogne-sur-Mer, président de la CAB, Frédéric Cuvillier, le sous-préfet, participaient à cette cérémonie. Ce bâtiment de 6 000 m² abritant 71 chambres (80 lits), représente un  investissement de 17,5 millions d’euros et la création de 25 emplois.
Aglo-boulonnais.fr

Oise : l’hôpital de Clermont épinglé pour maltraitance - 10 novembre 2011

«Conditions d’accueil des patients indignes », « maltraitance »… Un rapport confidentiel de l’inspection générale des affaires sociales (Igas), dont notre journal a pu prendre connaissance, critique violemment le fonctionnement de l’hôpital psychiatrique de Clermont, dans l’Oise, l’un des dix plus grands hôpitaux de France dans sa spécialité.
Leparisien.fr

Être compris par un pair peut faire la différence en santé mentale - Jumelage de pairs aidants qualifiés - 8 novembre 2011
(NDW : Canada)
Viateur Langlois est bipolaire depuis 32 ans. Il contrôle sa maladie et n’a fait aucune rechute depuis maintenant 28 ans.  Les personnes en rétablissement peuvent désormais suivre une formation pour devenir pair aidant dans l’accompagnement d’une personne vivant des problèmes de santé mentale. C’est de bon cœur que M. Langlois offre son aide à ses semblables.
La formation prodiguée par l’université Laval a été complétée par M. Langlois qui peut désormais accompagner des professionnels de la santé dans les hôpitaux, les CSSS et les milieux communautaires pour ajouter une dimension à la thérapie. « C’est comme les AA. On ouvre les portes à l’écoute, on met des mots où il y a des tabous et on partage en connaissance de cause. » indique-t-il.
Lehavre.canoe.ca

Santé mentale : les préjugés sont encore courants en milieu de travail, selon le Conference Board - 8 novembre 2011

(NDW : Canada)
La propension à tenir les gestionnaires responsables des problèmes de santé mentale en milieu de travail compte parmi les aspects où les résultats du Québec dépassent la moyenne nationale. Au Québec, 57 % des répondants s’entendaient pour dire que les gestionnaires ont pour responsabilité de gérer les problèmes du milieu de travail susceptibles de nuire au bien-être mental des employés, comparativement à 51 % des répondants à l’échelle nationale.
« Le Québec a longtemps été un chef de file dans la gestion du harcèlement psychologique en milieu de travail », explique Louise Chénier, analyste du Conference Board spécialisée dans la recherche sur la santé et le mieux-être en milieu de travail. « En 2002, les normes du travail québécoises ont été modifiées afin de reconnaître la responsabilité des employeurs dans la création de milieux de travail exempts de harcèlement. À l’époque, le gouvernement du Québec était le seul en Amérique du Nord à reconnaître ce problème bien réel. »
Conseiller.ca

« Faire sortir la psychiatrie hors des murs »  - 8 novembre 2011
Pour Xavier Chastel, directeur régional de l'Agence régionale de santé, se rendre sur place est également très important. « Les décisions sanitaires touchent étroitement les concitoyens. Depuis quelques mois il y a un nouveau directeur, je voulais lui laisser du temps pour qu'il juge des premières orientations à donner et que l'on fasse un vrai travail sur un projet d'établissement », explique-t-il. Il s'agit de « faire sortir la psychiatrie hors des murs » avec des services ambulatoires différents. « Les hôpitaux du Gers ont des progrès à faire dans ce domaine-là », souligne le directeur régional
Sudouest.fr

Ombudsman: Une bonne note garnie de critiques - 2 novembre 2011
(NDW : Luxembourg)
Hier, l'Ombudsman Marc Fischbach a publié son troisième rapport dans sa fonction de contrôleur externe des lieux privatifs de liberté. Cette fois-ci, il s'est penché sur les unités de psychiatrie prenant en charge des mineurs. Ses conclusions sont globalement positives, mais pas vides de critiques. Marc Fischbach recommande au gouvernement de revoir sa copie en matière de législation de la Protection de la jeunesse. Et d'améliorer la procédure de placement.
Lequotidien.lu

Folie, politique et psychiatrie, le moment révolutionnaire 1789-1840
Aujourd'hui on va retourner l'histoire. Et tenter de rejoindre ceux qui vivent, à l'envers du temps, dans les asiles et les maisons de santé : les aliénés.
Il sera question des aliénistes : eux sont de plus en plus sous les feux, à l'intersection de la politique, de la médecine voire de la vie mondaine.
C'est que le moment que nous allons explorer, entre la Révolution et la grande loi fondatrice de 1838 sur le placement et l'internement, est important.
Franceinter.fr
Ecouter l'émission

Un bout de l'EPSM des Flandres rattaché à l'hôpital de Dunkerque ? - 31 octobre 2011

Les salariés mais aussi la direction de l'Établissement public de santé mentale (EPSM) des Flandres s'interrogent... En cause, une proposition émise lors d'une « conférence de territoire » : que les infrastructures de l'EPSM installées dans le Dunkerquois passent dans le giron du centre hospitalier de Dunkerque. Une lettre ouverte de la CGT a été envoyée, ce week-end, à Michel Delebarre, maire de Dunkerque.
Lavoixdunord.fr

Site de Lommelet : le « nouvel hôpital » est largement sorti de terre - 28 octobre 2011
 L'ensemble sera construit entre l'église de Lommelet et l'avenue Leclerc. |  ON EN PARLE |
Lancé en mai, l'énorme chantier de construction du « nouvel hôpital » du site de Lommelet, à cheval sur Marquette et Saint-André, a bien avancé. Le bâtiment réservé à l'addictologie est presque terminé tandis que le gros oeuvre de la psychiatrie adulte (80 lits) devrait être réalisé pour mars. Ouverture prévue en octobre 2012.
Lavoixdunord.fr

Premiers pas d'une loi sur les soins psychiatriques et le contrôle des internements
- 28 octobre 2011
Depuis août, pour certaines hospitalisations sous contrainte ou sans consentement, le juge mulhousien des libertés et de la détention, accompagné de sa greffière et d’un avocat, tient audience, le jeudi, dans les hôpitaux psychiatriques de la région mulhousienne.
Lalsace.fr

Vilipendée ou approuvée - 28 octobre 2011
La loi sur la psychiatrie a soulevé une très vive polémique, principalement du côté des psychiatres. Une pétition contre elle a réuni plus de 10 000 signatures. Pourtant, plusieurs de nos interlocuteurs la défendent.
Pour Sonia Garrigue-Peress, présidente du TGI de Colmar, « cette loi n’est pas répressive dans son principe qui est déjà appliqué dans d’autres pays. Mais on est au milieu du gué. Je suis pour la suppression des arrêtés préfectoraux pour les hospitalisations d’office. Je suis pour l’institution d’un juge dédié qui décide de tout : du placement d’office, des levées… Je pense que cela va évoluer jusque-là. On sera alors purement dans la question de la liberté. »
Le directeur de l’hôpital psychiatrique de Rouffach est plus que ravi d’être interviewé à propos de la loi sur la psychiatrie : « Enfin ! », s’exclame-t-il avant de maugréer : « Les médias n’ont écouté que les opposants. » Pierre Wesner parle de « grande innovation », d’avancée en termes de liberté, de droits du malade.
Lalsace.fr

Dr Emmanuel Dipoko Dibotto: Un psychiatre fou de la vie
- 27 octobre 2011
(NDW : Cameroun)
Un amoureux de psychiatrie. Un psychiatre autodidacte précise ce docteur en médecine. «Je suis psychiatre autodidacte et fier de le dire», rajoute cet ancien responsable au service de psychiatrie de l’hôpital Jamot de Yaoundé (de 1995 en 2003). «Libre à vous de me consulter ou pas, avise arrogamment ce diplômé du Centre Universitaire des Sciences de la Santé (ex Cuss).» Et ils sont bien nombreux à le consulter. De toutes les façons, des comme lui, il n’y en a pas beaucoup au Cameroun. Le pays compte quelques 5 psychiatres dont l’un des premiers a d’ailleurs été le modèle pour le jeune Dipoko d’alors. Il s’agit du Pr Mathias Makang Ma Mbog. «En classe, sa personnalité m’intéressait beaucoup. Je passait d’ailleurs des heures à le regarder au lieu de noter ce qu’il disait» révèle l’ancien étudiant devenu lui aussi enseignant. Enseignant d’un autre genre étant donné que Dr Dipoko éduque ses patients à gérer leur besoins, à rationnaliser leur comportement.
Quotidiens.mutations-multimedia.com

Le Dr Jacques Potvin à l'honneur
- 27 octobre 2011
(NDW : Canada)
Le Dr Jacques Potvin est psychogériatre. Retraité et âgé de 84 ans, il a été responsable de la mise en place des services de psychiatrie en Beauce, service maintenus sans interruption depuis 1980. On a aussi voulu souligner son désir de préserver la dignité des malades et de rechercher le rétablissement des personnes atteintes de maladie mentale. Il y a trois ans, il a entrepris de mener un combat contre l’acharnement thérapeutique envers les personnes âgées, invitant les médecins à traiter les malades et non seulement les maladies.
Canoe.ca

Formation pour une bonne santé mentale au travail
- 27 octobre 2011
(NDW : Canada)
Loin de rejeter le bâme sur l'employeur, la formation vise entre autres à faire reconnaître au travailleur sa propre responsabilité face à sa santé mentale, mais aussi à celle des autres. S'adressant aussi aux gestionnaires, la formation permet d'aider ceux-ci à réagir de façon adéquate à la détresse psychologique.
Elle comporte deux volets, d'une heure chacun, donnés sous forme d'ateliers. Le premier s'intitule « Donner des ailes à ma santé mentale », où les attitudes qui favorisent le maintien et le développement d'une bonne santé mentale sont décrites, tels que cultiver une saine estime de soi, gérer son stress ou établir des relations satisfaisantes. Dans la deuxième partie, Mme Gourgues traite plutôt du soutien social au travail. Selon les besoins de l'entreprise, ces formations peuvent être prodigués en deux journées distinctes et à des heures variées.
Icilevis.com


Devenir patron pour lutter contre sa maladie mentale - 26 octobre 2011

Et voici qu'une nouvelle étude, signalée par le New York Times, vient remettre en cause certaines théories et idées acceptées jusqu'à présent. C'est un projet commun réunissant  l'Université de Californie à Los Angeles , l'Université de Californie du Sud , et le ministère américain des Anciens Combattants. L'étude suit un groupe de 20 personnes qui ont été diagnostiqués avec cette maladie. Parmi eux, deux médecins, un avocat et un directeur général, Keris Myrick.
Après de nombreux essais pour guérir, on a proposé un poste de haut niveau, un poste à responsabilité à Myrick. Étrangement depuis elle va nettement mieux, et fait parfaitement l'affaire, au lieu d'augmenter son anxiété, cela semble l'avoir aidé à faire face à ses moments de paranoïa et de désespoir. Sa maladie a été détectée par un médecin de Cleveland qui a diagnostiqué une anxiété généralisée et une dépression dans les années 1990.
Atlantico.fr


Prise en charge de la maladie mentale en soins de santé primaires : prévenir le risque cardiovasculaire
- 25 octobre 2011
Les patients atteints de troubles mentaux peuvent perdre jusqu’à trente ans d’espérance de vie par rapport à la population générale
On a relevé, dans les pathologies mentales sévères (schizophrénie, trouble bipolaire, dépression), un mortalité plus importante. Des comorbidités somatiques, facteurs de risque de pathologies cardiovasculaires, sont en effet plus fréquentes chez ces derniers :
  • Obésité ;
  • hypertension ;
  • diabète ;
  • syndrome métabolique.
Parmi les facteurs intervenant dans cette relation, on a :
  • les effets secondaires des médicaments psychotropes ;
  • un régime alimentaire déséquilibré ;
  • une impulsivité accrue ;
  • le manque d’exercice physique...
Pour ne rien arranger, ces patients présentent en général une moindre observance des traitements prescrits, des recommandations préventives et des soins autogérés (autosoins). Et, trop souvent, leur médecin traitant sous-estime les risques somatiques accompagnant la pathologie mentale...
Du fait de la toxicité importante des antipsychotiques prescrits en psychiatrie, l’American Diabetes Association a formulé un ensemble de recommandations pour en minimiser la portée sur le poids (...)
Chronisante.inist.fr


Journée de Santé Mentale sur le « Mal être des jeunes de 11 à 25 ans »
- 25 octobre 2011
Organisé par le groupe « Souffrance Psychique et Santé Mentale » de l’Atelier Santé Ville de la ville de Chalon sur Saône.
Manifestation réservée aux professionnels le matin, et libre tous publics l’après midi.
Renseignements : par email berenice.bres@chalonsursaone.fr ou par téléphone au 03 85 46 14 57
Dijon-sante.fr

Création d'un accueil familial thérapeutique
- 25 octobre 2011
.L'Établissement public de santé mentale (EPSM - Morbihan) de Saint-Avé cherche des familles d'accueil agréées, pour accueillir des enfants ayant des difficultés de relations avec leur famille.
 «Nous avons souhaité créer un Accueil familial thérapeutique afin de pouvoir séparer temporairement un enfant ou un adolescent de sa famille, avec laquelle les relations sont devenues trop difficiles», explique Christian Gratien, cadre supérieur de santé du pôle pédopsychiatrie de l'EPSM. «Une séparation en accord avec la famille, le temps que chacun trouve sa place et qu'ensemble, ils construisent une dynamique familiale équilibrée. L'objectif principal est de favoriser un retour au domicile le plus rapidement possible, dans un climat serein et apaisé». Un nouveau dispositif qui complète l'offre de soins proposée par le pôle de pédopsychiatrie de l'EPSM, dans les secteurs est et centre du Morbihan.
Letelegramme.com

Le nouveau centre de psychiatrie est un outil moderne pour le confort des patients
- 25 octobre 2011
Un beau soleil d'automne illuminait Boulogne balayé par un vent froid, hier matin. En surplomb du val Saint-Martin, le nouveau centre de psychiatrie offrait une superbe vue. Juste en face, le centre hospitalier et son extension, aussi imposante que moderne, plus loin les petits cabanons des jardins ouvriers, puis les toits de Boulogne... C'est cette vue, pas à 360° mais presque, qu'ont sous les yeux les patients de la nouvelle unité de santé mentale.
Mise en service le 11 octobre, elle dispose de 80 lits et est divisée en trois secteurs aux noms aussi lyriques qu'apaisants : le Large, les Dunes et la Vallée.
Lavoixdunord.fr

Modou Diagne Fada annonce la décentralisation de la psychiatrie - 25 octobre 2011
(NDW : Sénégal)
Le gouvernement a entrepris une politique de décentralisation des soins psychiatriques, a annoncé le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Prévention, Modou Diagne Fada, lundi à Saly Portudal, dans la région de Thiès (ouest).
‘’Nous allons travailler à décentraliser la psychiatrie dans tout le pays", a dit M. Diagne qui présidait une réunion de la Cellule d’appui au programme de développement sanitaire (CAS-PNDS). ‘’[…] La psychiatrie est une priorité dans notre pays’’, a-t-il ajouté.
Le Sénégal est confronté à un manque criant de psychiatres.
Aps.sn


Des législateurs chinois examinent des projets de loi et d'amendements sur les services militaires et la santé mentale à Beijing
- 25 octobre 2011
Le ministre chinois de la Santé, Chen Zhu, a présenté aux législateurs un projet de loi concernant la Loi sur la santé mentale, déclarant que ce projet de loi vise à assurer que les droits légitimes des handicapés mentaux ne soient plus violés, avec par exemple, des hospitalisations forcées illégales.
Frrench.peopledaily.com.cn

Psychiatrie : les maires forcés de se repositionner face à l’hospitalisation d’office - 21 octobre 2011
Les plaintes du voisinage ou les signalements des services d’hygiène et des bailleurs sociaux ne suffisent plus à justifier un arrêté municipal d’admission en soin psychiatrique sous contrainte. Les maires doivent désormais s’appuyer sur un avis médical.
Le Conseil constitutionnel a en effet censuré, le 6 octobre 2011, la possibilité de prendre une mesure de privation de liberté sur le seul fondement de la « notoriété publique » (1). Cette disposition avait pourtant été maintenue dans la loi relative « aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques », promulguée le 5 juillet, et entrée en vigueur le 1er août (2).
Lagazettedescommunes.com

Le Fonds communautaire Bell Cause pour la cause investit dans La Croisée des sentiers - 21 octobre 2011
(NDW : Canada)
Grâce à un don de 20 000$ provenant du Fonds communautaire Bell Cause pour la cause, La Croisée des sentiers pourra continuer de développer son plateau de travail L’Âme, Art et Autres. « Chez Bell, nous sommes très heureux de soutenir La Croisée des sentiers ainsi que la cinquantaine d’organismes communautaires d’un bout à l’autre du pays qui bénéficient du Fonds communautaire Bell Cause pour la cause, dont c’est la première année d’existence», a déclaré Mary Deacon présidente de l’initiative en santé mentale de Bell.
Lanouvelle.net

« Par où commencer ? », ou le b.a.-ba de la santé mentale
- 21 octobre 2011
(NDW : Liban)
Des spécialistes de la santé mentale, ainsi que des malades et leurs proches témoignent dans le documentaire Par où commencer?, réalisé par Carole Mansour pour Médecins sans frontières. Ce film de 36 minutes dresse un état des lieux de la santé mentale au Liban, une sorte de b.a.-ba destiné à tous ceux qui ne connaissent pas les périples des maladies mentales et les parcours des malades.
Sous le grand chapitre des maladies mentales, le film regroupe notamment la dépression nerveuse, les troubles de l’anxiété, la schizophrénie, la trisomie 21, l’autisme...
Lorientlejour.com

Saint-Jérôme - Le pavillon de psychiatrie sera refait - 18 octobre 2011

Le service de psychiatrie du CSSS de Saint-Jérôme, qualifié de «vétuste» cet été dans un rapport accablant, sera entièrement reconstruit d'ici cinq à six ans, a annoncé le ministre de la Santé, Yves Bolduc, hier. De passage à Saint-Jérôme, le ministre a annoncé un investissement immédiat de 500 000 $ pour des rénovations temporaires, en attendant que le nouveau pavillon de soins en santé mentale accueille ses premiers patients.
Le bâtiment délabré, les soins inadéquats et un roulement élevé de personnel: tant l'évaluation du Dr Yves Lamontagne qu'un rapport conjoint du Collège des médecins et de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) dévoilé cet été soulignaient à grands traits l'urgence d'intervenir au service de psychiatrie de Saint-Jérôme.
Ledevoir.com


Au Maroc, un seul psychiatre pour 100.000 habitants ! : Santé mentale moyens indigents et espérances trahies
- 19 octobre 2011
 En 1970, ils n’étaient que deux. Aujourd’hui, ils sont quelque 320 psychiatres à exercer au Maroc. Soit un praticien pour 100.000 habitants. Un chiffre tout à fait dérisoire. On reste donc bien loin derrière nos voisins maghrébins. Quant aux pays européens, aucune comparaison n’est possible, bien entendu. En Suisse, la ville de Genève dispose à elle seule de 750 psychiatres, pour 120.000 habitants. Au Maroc, nous ne pouvons, pour l’heure, prétendre à une telle prouesse. Mais notre pays pourra-t-il  au moins atteindre le seuil minimal nécessaire qui, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), est 2,5 psychiatres pour 100.000 habitants ?
Libe.ma


Un lieu spécialisé pour la santé mentale
- 19 octobre 2011 
Lors du lancement des travaux de construction du Centre hospitalier, le premier ministre, David Alward, a souligné fortement que son gouvernement se préoccupait des questions de santé mentale.
Le premier ministre disait : « Notre gouvernement est déterminé à s'attaquer aux questions de santé mentale, notamment en faisant en sorte que le système soit davantage axé sur la personne et qu'il réponde aux besoins des personnes, des familles et des collectivités, comme nous l'avons indiqué dans notre Plan d'action pour la santé mentale au Nouveau-Brunswick, 2011-2018. »
Précisons a ce sujet que le centre hospitalier qui comptera quelque 140 lits offrira des services d'éducation et de recherche, de soutien clinique, de gestion ainsi que des services généraux de soutien.
Canoe.ca

Centre hospitalier spécialisé d'Allonnes : le centre de soins inauguré lundi prochain - 18 octobre 2011 

A Allonnes, le CHS de la Sarthe inaugurera le 24 octobre à 18 heures le Centre de soins en santé mentale Frantz-Fanon.
Cette structure réunit les activités d’un centre médico-psychologique, d’un hôpital de jour et d’un centre d’accueil thérapeutique à temps partiel, auparavant dispersés dans l’agglomération. Cette opération fait partie du programme de recomposition de l’offre de soins psychiatriques ambulatoires dans l’agglomération du Mans, parallèlement à la reconstruction des services d’hospitalisation complète sur le site unique d’Allonnes (notamment avec le départ définitif du site historique d’Etoc-Demazy).
Ouest-france.fr

Plan santé mentale : les quatre axes du gouvernement - 17 octobre 2011
Le ministère de la Santé a soumis au comité d’orientation du plan Santé mentale 2011-2015 un document de travail fixant quatre grands axes stratégiques destinés « à prévenir et réduire les ruptures » : au cours de la vie du malade, au niveau de l’offre de soins de proximité, au sein des modes d’exercice et de « l’environnement sociétal » de la psychiatrie.
Lequotidiendumedecin.fr


Psychiatrie - l'UMD d'Albi ouvrira le 21 novembre 2011 - 17 octobre 2011

L'unité pour malades difficiles (UMD) du centre hospitalier Pierre Jamet d'Albi va pouvoir ouvrir lundi 21 novembre, a annoncé jeudi à l'APM l'établissement.
L'hôpital, appartenant à la Fondation du Bon sauveur d'Albi, n'a pas encore reçu de notification officielle du budget de fonctionnement qui lui sera accordé pour ce service mais l'Agence régionale de santé (ARS) Midi-Pyrénées a assuré "par oral" que le budget demandé serait débloqué dans son intégralité d'ici l'ouverture, a indiqué à l'APM la direction de la communication.
L'établissement a demandé 736.000 euros pour les deux derniers mois de 2011. Cela correspond au fonctionnement de l'unité 1 (20 lits) de l'UMD qui emploiera 56 personnes. Les formations du personnel à l'exercice spécifique en UMD ont déjà débuté, précise la direction de la communication.
A pleine capacité et en année pleine, l'UMD, qui compte 40 lits en deux unités, aura un budget de fonctionnement de 6,8 millions d'euros.
Infirmiers.com


Troisième édition de Montréal marche - Éliminer les préjugés concernant la maladie mentale - 16 octobre 2011

MONTRÉAL - Des centaines de personnes ont parcouru 5 kilomètres dans les rues Montréal dans l'espoir d'éliminer les préjugés entourant la santé mentale, dimanche matin.
La troisième édition de Montréal marche a permis également de recueillir des fonds pour neuf organismes qui aident les gens vivant un problème de santé mentale.
L’événement a pour but de «réduire et d'éliminer les préjugés associés aux maladies mentales», a indiqué une des organisatrices, Mélanie Jodoin.
Canoe.ca

Tunisie/Santé mentale, le traitement après la prise de conscience - 16 Octobre 2011
Le dernier Atlas de la santé mentale, publié par l’Organisation mondiale de la Santé le 10 octobre courant, a révélé que la moitié des tunisiens souffraient de troubles mentaux. « Cette étude englobe toutes les affections mentales même les plus bénignes d’entre-elles », explique le professeur Zouhair EL Hechmi, chef de service à l’Hopital psychiatrique de la Manouba. Lui-même avait fait une étude en 1995 qui a révélé, à l’époque, la présence d’un quart de personnes atteintes de maladies mentales nécessitant  un traitement médical. Qu’est-ce que la santé mentale ?
Gnet.tn

Schizophrénie: récit d'une hospitalisation sous la contrainte- 11 octobre 2011
Thomas, hospitalisé de force à la demande de sa famille, a accepté de revenir sur cet épisode difficile sur les ondes de France Culture. Extrait. 
Journaliste à L'Express, j'ai dû me résoudre à faire hospitaliser de force mon frère Thomas*, atteint de schizophrénie, un jour de l'hiver 2009. Dans le numéro du 9 mars 2011, j'avais témoigné de cet événement d'une grande violence, pour lui comme pour nous, ses proches. Aujourd'hui, Thomas va mieux. Il a repris son travail d'aide-documentaliste, a souscrit un emprunt et s'est acheté un studio. Il s'est organisé une vie protégée, dans laquelle les "cachetons" (les médicaments anti-psychotiques) tiennent les délires à distance.
Lexpress.fr

Soins de santé mentale : les grands oubliés
- 11 octobre 2011
Dépression, épilepsie, démence, troubles liés à l'utilisation de substances psychoactives : à un moment ou à un autre de sa vie, une personne sur quatre dans le monde aura besoin de soins de santé mentale ou neurologiques, estime l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Pourtant, la plupart des pays ne consacrent à ce secteur qu'à peine 3 % des ressources destinées à la santé, quand environ 13 % seraient nécessaires. Un manque d'investissement jugé inquiétant par l'agence des Nations unies, qui a publié, lundi 10 octobre, à l'occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, un état des lieux des services de soins psychiatriques dans cent quatre pays.
Lemonde.fr

Bruxelles: marche pour le droit aux services psychiatriques - 10 octobre 2011

La deuxième Mad Pride s'est déroulée dans le centre de Bruxelles samedi après-midi. Les participants à la manifestation ont déambulé de la gare du Nord au Mont des Arts pour revendiquer le droit des usagers des services de santé mentale en Belgique. Une Mad Pride s'est également déroulée dans plusieurs villes européennes samedi.
Rtl.be

Psychiatrie : comment gérer la folie
- 10 octobre 2011
(NDW : Reportage TV sur Direct 8 le 10 octobre 20h40)
Manque d'effectif, contentions abusives, camisole chimique... l'hôpital psychiatrique est bien souvent montré du doigt. Avec 50.000 lits en moins en l'espace de 20 ans, c'est devenu un lieu de passage plus qu'un véritable centre de soins. Alors que la demande de soins psychiatriques n'a jamais été aussi grande, qu'en est-il de la prise en charge de nos malades mentaux?
Lefigaro.fr


La mortalité de la schizophrénie et du trouble bipolaire en augmentation
  - 29 septembre 2011
La surmortalité associée à la schizophrénie et au trouble bipolaire aurait augmenté dans les années récentes, selon une étude britannique publiée dans le British Medical Journal (BMJ) le 17 septembre dernier.
Infirmiers.com

"4 000 personnes prises en charge en psychiatrie par an"  - 26 septembre 2011
Vendredi matin sera inaugurée l'extension des services de psychiatrie du centre hospitalier de Martigues. L'occasion de faire le point sur ce secteur avec son médecin chef depuis deux ans.
Laprovence.com

Infirmiers en psychiatrie : tranches de vies en Paca - 23 septembre 2011
« Le degré de civilisation d'une société se mesure à la manière dont elle traite ses fous », affirmait le psychiatre Lucien Bonnafé au début du XXe siècle. En pleine refonte des modalités d’hospitalisation sous contrainte, les infirmiers de psychiatrie réfléchissent plus que jamais à la manière d’améliorer leurs pratiques. Ainsi le Serpsy  (Soin étude et recherche en psychiatrie) de Provence-Alpes-Côte d’Azur a-t-il organisé le 15 septembre une après-midi de réflexion sur le thème « Le soin infirmier en psychiatrie aujourd’hui, qu’en est-il ? ». Des échanges nourris par des témoignages sur le quotidien d’infirmiers travaillant dans diverses structures, à l’hôpital ou en-dehors.
Espaceinfirmier.com


De la prison à l’asile... puis à la rue
- 23 septembre 2011
(NDW : article Suisse)
Un jeune homme a défrayé la chronique depuis plusieurs mois en agressant des femmes dans e quartier des Palettes. Six plaintes ont été déposées à son encontre, en quelques semaines, pour voies de fait, coups et blessures ou insultes. A chaque nouvelle affaire, ce trentenaire de Lancy est interpellé… puis relâché après un court séjour en psychiatrie. Pourquoi? Le professeur Pandelis Giannakopoulos, chef du Département de psychiatrie des HUG, répond à l’indignation de la population et des autorités locales.
Tdg.ch

Psychiatrie, maison de retraite : des chantiers
- 23 septembre 2011
L'hôpital Monod (NDW : Flers - Orne), depuis plusieurs mois, et sur plusieurs de ses sites, est actuellement en travaux. Visite de chantiers.
Site Maubert
Pour la psychiatrie, une structure d'une vingtaine de lits, un hôpital de jour, un centre d'accueil thérapeutique temporaire de proximité sont en train d'être construits.
Hôpital
Juste au-dessus de l'hôpital, le deuxième volet du chantier de la psychiatrie est en cours. Un bâtiment pouvant abriter 26 lits et une unité d'accueil et de traitement de crise sera édifié. Il pourra traiter et prendre en charge des patients, à proximité du service des urgences. La livraison est prévue au premier trimestre 2012. Le service sur le site de Maubert sera désaffecté. Avec le chantier sur le site de Maubert (paragraphe précédent), le coût de ces chantiers s'élève à 6,5 millions d'euros.
Ouestfrance.fr

La Fondation REUNICA Prévoyance soutient les rencontres européennes : Culture et Psychiatrie - 21 septembre 2011
Il s'agit de confronter, pendant quatre jours, des spectacles et des manifestations artistiques pluridisciplinaires (théâtre, musique, cinéma, expositions), issus de différents pays européens, avec la participation active de personnes en situation de handicap mental. L'objectif final étant de mesurer l'impact de ces expériences culturelles sur l'évolution de la psychiatrie. A ce titre, un colloque, en présence d'Éliane Hervé-Bazin et autres spécialistes (professionnels de santé et acteurs du milieu artistique), permettra de confronter les apports de deux psychiatres européens influents : Lucien Bonnafé et Franco Basaglia qui ont, chacun, bouleversé la psychiatrie de leur pays respectif à leur époque.
Riskassur-hebdo.com

Dans le tourbillon de la folie au théâtre...
- 19 septembre 2011
Le propos de la pièce « Autour de la folie » jouée actuellement au Lucernaire, à Paris, place le spectateur, non pas autour mais au cœur même de la folie. Une performance qui repose sur le travail de l'acteur unique Arnaud Denis...
Infirmiers.com

Séméac. Psychiatrie : une clinique d'hospitalisation de jour - 15 septembre 2011

Ouverture, depuis le mois d'avril, de la clinique Caussade, nouvelle structure d'hospitalisation à temps partiel. C'est le premier établissement à créer cette prestation.
Du nouveau au sein de la SARL clinique Lampre : une nouvelle structure d'hospitalisation à temps partiel ouverte depuis le 4 avril dernier, baptisée clinique Caussade. Située dans l'enceinte de l'établissement créé depuis 1959, elle offre 12 places de plus, en complément des 49 lits d'hospitalisation complète.
Ladepeche.fr

Marmande. L'hôpital de jour au grand air - 12 septembre 2011
Une semaine seule à bord de leur propre aventure pour une vingtaine de patients souffrant ou ayant souffert de troubles psychiatriques. Étape hier à Boé avant de reprendre le chemin de halage vers Toulouse.
L'important c'est le chemin. Un axiome bouddhiste appliqué à la lettre par une vingtaine de patients et d'anciens patients en soins psychiatriques, partis de l'hôpital de jour de Marmande samedi pour une arrivée à Toulouse par les bords du canal du Midi en fin de semaine. Moyens de locomotion, le vélo sur près de deux cents kilomètres, le bateau en secours.
Ladepeche.fr

Schizophrénie : une étude confirme le défi de l’observance du traitement - 7 septembre 2011
La schizophrénie est une maladie grave et plus courante qu’on ne le croit : l’association américaine des psychiatres estime que sur l’ensemble de la population mondiale, un individu sur cent sera atteint de schizophrénie à l’âge de 45 ans.
Non guérissables par définition, les symptômes de la schizophrénie se traitent néanmoins de mieux en mieux : depuis le milieu des années 1950, les médicaments antipsychotiques se sont nettement améliorés. Mais le progrès pharmaceutique n’est rien sans une « réelle implication du patient, une adhésion au traitement », a insisté lundi Pierre Michel Llorca, chef du service de psychiatrie au centre médico-psychologique (CMP) du CHU de Clermont-Ferrand, dans le cadre du congrès du Collège européen de neuropsychopharmacologie. Médecins, infirmiers et soignants sont en effet quotidiennement confrontés au défi de l’observance des traitements.
Espaceinfirmier.com

USA: la psychiatrie commence seulement à évaluer les effets du 11-Septembre - 29 août 2011
Les attentats du 11 Septembre ont placé la psychiatrie américaine face à un défi d'une magnitude insoupçonnée et les experts commencent seulement aujourd'hui, dix ans plus tard, à en évaluer les effets.
Coïncidence surprenante: la semaine dernière, à l'occasion du séisme qui a secoué la côte Est des Etats-Unis, les psychiatres ont observé des comportements similaires à ceux rencontrés en 2001.
Romandie.com


Réouverture prochaine de l'unité de soins psychiatriques de l'hôpital de St-Paul - 26 août 2011

Services de santé Alberta a annoncé vendredi que l'unité de soins psychiatriques de l'Hôpital Ste-Thérèse à St-Paul rouvrira à la fin septembre.
Cinq des 10 lits de l'unité seront disponibles à ce moment pour les résidents qui ont besoin de soins de santé mentale. Les cinq autres lits seront accessibles plus tard cette année, lorsque l'embauche du personnel sera complétée.
Radiocanada.ca

Ghana - Changer les mentalités vis-à-vis des malades mentaux - 25 août 2011
Etre atteint d’une maladie mentale au Ghana relève le plus souvent de la double peine. Outre la souffrance, le malade doit faire face à un rejet de sa propre famille —qui le plus souvent le chasse— et de sa communauté, comme de la société. À tel point qu’il devient extrêment difficile de s'y faire soigner, expliquait le 22 août 2011 un article d’Irin, le site d’information des Nations unies.
Pour lutter contre cette stigmatisation, le Parlement ghanéen est en train de voter un projet de loi visant à faire connaître, puis accepter ces maladies. Une manière aussi d’améliorer les soins prodigués:
Slateafrique.com
Voir le reportage photographique de l’association BasicNeeds "Ghana - A Picture of Mental Health" (Trad. : Ghana - Une image de la Santé Mentale)

La pédo-psychiatrie n'a plus de budget animations
Grâce aux ateliers d'animations proposés par le service de pédo-psychiatrie, les enfants progressaient. Le CHU a décidé de se désengager financièrement de ces ateliers.
Lunion.presse.fr

Psychiatrie - La sécurité en question - 3 juin 2011

L’Inspection générale des affaires sociales (Igas) constate des "dysfonctionnements systémiques" et "quotidiens" dans la gestion des agressions et des fugues de patients dans les services de psychiatrie, dans un rapport rendu public le 31 mai dernier.
Infirmiers.com

L'Igas critique sévèrement la psychiatrie française - 31 mai 2011
Un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales met en évidence les dérives de l'hospitalisation d'office.
Le Point.fr
Haut de page
Autres Documents officiels sur la nouvelle loi
Foire aux questions – Réforme des soins psychiatriques (mise à jour 14 octobre 2011)
Voir


Nouveaux supports pédagogiques du Ministère de la Santé - Août 2011
Nouveaux documents du Ministère de la Santé - Août 2011
La foire aux questions sur la réforme des soins psychiatriques (mise à jour 9 août 2011)
Voir

Circulaire du 11 août 2011
Relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge
Voir

Circulaire N°DGOS/R4/2011/312 du 29 juillet 2011
Relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge
Voir - Annexes de la Circulaire

Circulaire CIV/03/11 du 21 juillet 2011

Présentant les principales dispositions de la loi n°2011-803 du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge et du décret n°2011-846 du 18 juillet 2011 relatif à la procédure judiciaire de mainlevée ou de contrôle des mesures de soins psychiatriques
Voir

Décret no 2011-898 du 28 juillet 2011
Relatif aux dispositions d’application en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française de la loi no 2011-803 du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge
Voir

Mise à jour de la Foire aux questions sur la réforme de la loi relative aux soins psychiatriques - 21 juillet 2011
Télécharger le fichier du Ministère de la Santé

Nouveaux documents mis en ligne sur le site du Ministère de la Santé
- 21 juillet 2011
Décret n° 2011-846 du 18 juillet 2011 - 19 juillet 2011

Relatif à la procédure judiciaire de mainlevée ou de contrôle des mesures de soins psychiatriques
Voir
le présent décret prévoit les dispositions nécessaires à l’application de la réforme des soins sans consentement introduite par la loi du 5 juillet 2011 en ce qui concerne les conditions d’intervention du juge des libertés et de la détention.
 
Il modifie la procédure actuellement prévue par le code de la santé publique en ce qui concerne le recours facultatif au juge, notamment pour tenir compte des nouvelles modalités de tenue de l’audience et de la possibilité ouverte au ministère public d’assortir sa déclaration d’appel d’une demande d’effet suspensif. Il introduit, en outre, divers ajustements dans un souci de simplification et d’efficacité des tâches du greffe.
 
Il prévoit, par ailleurs, la procédure applicable dans les cas de contrôle de plein droit des mesures de soins par le juge en précisant, notamment, les délais dans lesquels ce contrôle intervient.


Décret n° 2011-847 du 18 juillet 2011 - JO du 19 juillet 2011

Relatif aux droits et à la protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge
Voir
Le présent décret détaille le contenu et les conditions d’élaboration du programme de soins des patients faisant l’objet de soins psychiatriques sous une autre forme que l’hospitalisation complète. Il prévoit les conditions de désignation des membres ainsi que les règles de fonctionnement du collège chargé de rendre un avis sur les modalités des soins psychiatriques des patients faisant l’objet d’un suivi particulier. Il fixe les délais dans lesquels doivent être transmis au préfet les expertises psychiatriques et l’avis de ce collège.
 
Il précise la forme de la demande du tiers sollicitant l’admission d’une personne en soins psychiatriques. Il précise également les obligations formelles que doivent respecter les certificats et avis médicaux adressés au préfet. Il définit par ailleurs les modalités d’admission des patients en unités pour malades difficiles ainsi que la durée d’hospitalisation dans ces unités au-delà de laquelle les patients concernés font l’objet d’un suivi particulier.
 
Il modifie enfin les dispositions relatives à la commission départementale des soins psychiatriques et précise le contenu de son rapport d’activité, les autorités qui en sont destinataires et sa périodicité.


Réforme de la loi relative aux soins psychiatriques - 6 juillet 2011

Loi du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge - 6 juillet 2011
Viepublique.fr

Présentation de la loi "Soins psychiatriques" aux acteurs de la psychiatrie

Discours de Nora Berra - Mercredi 6 juillet 2011

Installation du Comité d’orientation du plan de santé mentale
Discours de Nora Berra -  27 juin 2011

Examen du Projet de loi "Soins psychiatriques" à l’Assemblée nationale – troisième lecture :
Allocution de Nora Berra - 22 juin 2011

Examen du Projet de loi "Soins psychiatriques" au Sénat – deuxième lecture :
Allocution de Nora Berra - 16 juin 2011

Conseil Consitutionnel - Décision n° 2011-135/140 QPC du 09 juin 2011
M. Abdellatif B. et autre - Hospitalisation d'office

Examen du Projet de loi "Soins psychiatriques" à l’Assemblée nationale – deuxième lecture :
Allocution de Nora Berra - 24 mai 2011

Examen du projet de loi "Soins psychiatriques" -
Sénat
Discours de Nora BERRA - 10 mai 2011

Examen du Projet de loi "Soins psychiatriques"
à l’Assemblée Nationale
Discours de Nora Berra - 16 mars 2011

Conseil Consitutionnel - Décision n° 2010-71 QPC du 26 novembre 2010
Mlle Danielle S. [Hospitalisation sans consentement]

Circulaire du 11 janvier 2010
Modalités d’application de l’article 3211-11 du code de la santé publique. Hospitalisation d’office. Sorties d’essai.
Haut de page